Présentation

 

Anakut Laor est une Organisation Non Gouvernementale.

La première maison a été ouverte en Mai 2005 par Jean-Yves et Dominique Dufour.
Jean Yves travaillait comme Chef de Mission de Pharmaciens Sans Frontières et Dominique comme volontaire dans l’orphelinat des Sœurs de la Charité de Mère Térésa.

Ils constatèrent qu’il n’existait aucun lieu pour des adolescentes orphelines de père et mère et malades du Sida. Quelques unes se trouvaient en danger ou rejetées par leur famille éloignée ou par les habitants de leur village. 5000 orphelins en 2005.

Au Cambodge il n’existait que de grands orphelinats, avec de nombreux enfants de tous les âges. Les adolescentes ont besoin de pouvoir s’occuper de leurs études sérieusement.

Ils décidèrent, avec l’aide de quelques amis, dont le Docteur Dina Billaud, de créer une maison spécifiquement conçue pour des adolescentes pour qu’elles se  préparent à leur vie d’adulte.

Le Docteur Dina Billaud a  géré l’activité de la maison durant les deux premières années de démarrage au Cambodge pendant que Jean-Yves et Dominique Dufour s’occupaient de la recherche de fonds en France.

Un personnel stable, affectueux et compétent est présent depuis le début et permet d’atteindre le but qui est de recréer pour ces jeunes un foyer.

Anakut Laor est constitué :

Au Cambodge : d’une ONG locale, « Anakut Laor », Bel Avenir, qui a la responsabilité des enfants orphelines du Sida.

Elle est présidée et dirigée par une femme médecin chef du service de soins palliatifs à la retraite.

Une directrice, élevée à Don Bosco et diplômée de la Faculté de Sciences Economiques gère le foyer et la situation des enfants.

Trois femmes dont certaines atteintes du Sida assurent 24h sur 24 la bonne tenue du foyer et 365 jours par an à tour de rôle par des présences de 5 jours consécutifs chacune. Elles sont un exemple pour les filles qui voient des personnes atteintes du Sida travailler et prendre soin d’elles.

En France : une association loi de 1901, Anakut Laor dont le siège est à Lyon est chargée de la récolte des fonds et du dynamisme du projet. 
Le bureau réunit des compétences adaptées pour la bonne réalisation des objectifs et le contrôle de l’utilisation des fonds.
Des voyages réguliers de membres du bureau permettent de garder le contact, de contrôler et d’insuffler de nouvelles idées en accord avec l’équipe khmère.
Les membres du bureau travaillent bénévolement et assument les frais de leurs déplacements.

 

L'équipe​

L'équipe au Cambodge
Une Présidente, le médecin militaire Om Khantey, préside l'association avec la trésorière Auk Phany qui suit les comptes.
Sak Sothavy, diplômée d'université, dirige le foyer et porte une attention efficace au suivi des études et à la formation.
Deux femmes assurent une présence continuelle, un soutien affectif et la gestion de la maison.
L'équipe en France
Show More
 
 

Notre histoire

2019

Deux jeunes passent leur baccalauréat et l’une entre en faculté de Khmer pour être professeur et l’autre commence des études de comptabilité. Deux autres ont eu une formation à « Pour un Sourire d’Enfant » et ont un travail rémunéré. L’une des deux vit chez un oncle.

2019
2017

Une des étudiantes passe brillamment en 2ème année de pharmacie, l'autre en classe supérieure d'anglais. Toutes les filles sont passées en classe supérieure et suivent en plus des cours d'anglais. Une des jeunes vit à la campagne avec son compagnon et a eu un bébé en bonne santé en juillet.

2016

Une jeune obtient son baccalauréat et entre en faculté de pharmacie. Une autre commence  des  études supérieures de comptabilité. Quel chemin parcouru!

2014

Quatre jeunes ayant atteint leur majorité décident de quitter le foyer et de vivre à l'extérieur en travaillant soit comme couturière soit comme ouvrière en usine ou serveuse en restaurant

2013

Une responsable du foyer, travailleur social diplômée de l’enseignement supérieur assure le suivi éducatif des jeunes ainsi que
le bon fonctionnement de la maison, le suivi affectif, les liens avec les écoles, les autres ONG et les familles.
Elle étudie chaque année la situation des enfants cas par cas.

Trois jeunes femmes assurent une présence continuelle, jour et nuit, à tour de rôle pour la tenue de la maison, repas, linge,
propreté, hygiène, écoute des enfants, discipline de vie.

Un garde, conducteur de mobylette  pour l’accompagnement aux écoles et à l’hôpital ou aux activités des enfants.

Un médecin attachée au foyer vient une journée par semaine comme médecin de famille.

2012

Nous comptons 12 enfants de 8 à 21 ans vivent au foyer. Nous suivons et aidons pour les coûts d’études deux jeunes
qui ont réintégré leur famille pour un apprentissage.

2011

Une belle et grande maison

Nous louons depuis cette date, une maison spacieuse avec un jardin où sont hébergées 14 jeunes filles,
toujours dans le même quartier.

2010

Inondations et déménagement

Du fait de pluies considérables et des nouvelles constructions autour du terrain, nous avons plus de 80 cm d’eaux sales
dans les deux maisons pendant plus de 8 jours et nous déménageons en urgence dans le même quartier.
Mais dans un « compartiment chinois » dans lequel il n’y a ni cour ni jardin.

2008

Ouverture de la deuxième maison
16 jeunes filles sont hébergées dans les deux maisons.

Ces maisons sont situées sur le même terrain ce qui permet de garder l’esprit qui a contribué à la création et de permettre
à ces orphelines de vivre dans ce qui ressemble le plus à une famille tout en économisant des coûts.

2005

Création de la première maison
Le but est de recréer une vie de famille avec un personnel khmer affectueux et compétent et de suivre les traditions khmères. L’objectif est d’en faire des adultes éduquées, autonomes et responsables.

8 adolescentes, orphelines de père et mère et souffrant du Sida, sont accueillies les deux premières années dans une maison
à Phnom Penh pour accéder facilement aux traitements et avoir un suivi médical sérieux.

Nous travaillons avec les hôpitaux de référence, et de nombreuses ONG  pour les soins médicaux dont les enfants bénéficient
avec des services gratuits sur le long terme.

L’éducation et le réseau existant de nombreuses autres associations qui assurent des compléments éducatifs,
de loisir et de formation est excellent à Phnom Penh et permet aux jeunes filles d’accéder à de nombreuses activités gratuites.

 
 
 
 

Philosophie et actions

  • Accueilir des jeunes filles orphelines de leurs père et/ou mère et affectées par le Sida,

  • Assurer leur éducation pour les préparer à un métier et à leur vie d’adulte,

  • Assurer les soins de santé et leur apprendre à gérer leur maladie et ses conséquences dans leur vie quotidienne, dans leur vie de femme et dans leur relation aux autres,

  • Apprendre à gérer leur vie de façon autonome : cuisine, repas, hygiène, morale….

  • Garder le contact avec les familles et les communautés d’origine,

  • Etudier chaque année la possibilité de réintégration des enfants dans leur famille,

  • Suivre les jeunes jusqu’à la fin de leurs études et à leur premier établissement dans la vie active,

  • Les faire participer aux événements et activités de leur pays pour les intégrer au mieux,

  • Les former et leur ouvrir l’esprit avec l’aide de partenaires extérieurs.

.

Nos objectifs

1. Objectif General

L’objectif général est d’offrir un nouveau foyer à des jeunes orphelines atteintes par le Sida

Le but est de fournir

  • un soutien scolaire tout au long de leur vie de jeune

  • un apprentissage  à des métiers

  • une entrée dans le monde du travail

  • un apprentissage à la vie d’adulte afin de devenir autonome

  • un suivi médical et l’accès aux traitements antirétroviraux

 2. Objectif particuliers

11 objectifs guident l’action d’Anakut Laor

  1. Accueillir ces jeunes filles dans un environnement éducatif et affectif de qualité, pour les accompagner jusqu’à leur majorité légale, 18 ans et/ou jusqu’à ce qu’elles soient autonomes  dans leur vie d’adulte et qu’elles puissent intégrer la société civile

  2. Offrir l’opportunité de trouver leur voie dans une formation à un métier de leur choix en accord avec leur directrice

  3. Leur permettre de s’établir dans la vie et de devenir autonomes sans contrainte liée à leur sexe

  4. Les aider à acquérir une bonne moralité, à apprendre à se comporter de façon  honnête et paisible.

  5. Les former selon leurs désirs et les possibilités existantes dans des ONG 

  6.  Collaborer avec les institutions, ministères et autres associations nationales ou internationales

  7. Combattre le stigma sur le sida et tout autre stigma. L’absence de discrimination sera apprise pour que, dans toutes les situations de la vie, elles puissent faire face et prendre une parole juste et réfléchie

  8. Apprendre à connaître « les droits de l’enfant » et les faire respecter. Apprendre à respecter « les droits de l’homme »

  9. Garder des liens avec les familles d’origine (frères, sœurs, oncles, tantes, grands-parents) en les envoyant régulièrement dans leur famille, chaque fois que cela sera possible, ou en recevant les membres de la famille quand ils voudront voir les enfants. Conformément aux habitudes cambodgiennes, le souvenir des parents et les événements correspondants seront célébrés à la pagode

  10. Faciliter le contact des enfants avec les bonzes et le Temple dont les maisons d’accueil de « Anakut Laor » dépendront

  11. Prendre tous les moyens nécessaires pour que ces jeunes trouvent leur dignité et participent activement aux actions de développement de leur pays en facilitant de manière durable leur intégration économique

La Charte

 

Anakut Laor est une Organisation Non Gouvernementale sous forme d’association sans but politique, religieux ou de profit.

L’idée est que les enfants khmers doivent être pris en charge dans leur culture et que, seuls des  khmers sont capables de leur apporter tout ce qui  convient à leur éducation et formation.

Des informations très régulières sont échangées chaque semaine entre la France et le Cambodge sur les événements marquants.

  • Les comptes sont envoyés et vérifiés mensuellement

  • Le contrôle est assuré lors des voyages  réguliers au Cambodge des représentants d’ Anakut Laor France.

« Enfants du Mékong » étant un donateur important et régulier, effectue, par l’entremise de son représentant sur place, des visites régulières. Il en va de même pour les associations nous ayant confié une enfant.

Le Président au Cambodge est en charge de toute l’activité et des relations avec les autorités.

Règlement

 

Le règlement intérieur fait partie intégrante des statuts

1 Tous les membres de l’association respecteront les statuts et règlements de l’association et sont bénévoles.

2 Tous les membres ont le devoir de participer aux activités et le droit de vérifier que  les activités sont conformes au projet, ainsi que  de se faire présenter tout document justificatif.

3 Tout membre prendra ses décisions en fonction du bien des enfants dont ANAKUT LAOR a la charge et fera attention à ce que tous les besoins en personnel et que les moyens de l’association correspondent au nombre et à l’état de santé des enfants.

4 Aucun membre ne doit utiliser son appartenance à l’association pour son propre bénéfice.

5 Tout membre qui commet une irrégularité devra en répondre devant la loi et l’association ne pourra être tenue pour responsable d’agissements contraires à la loi, menés par ses membres.

6 Chacun des membres respectera l’autre et sera solidaire de la bonne marche de l’association.

7 Toutes les décisions seront  prises au bénéfice des enfants et en fonction des moyens existants.

8  Les membres s’engagent à ne pas participer publiquement à des activités politiques au nom d’ANAKUT LAOR.

9  Les membres de l’association participeront à titre gratuit  aux activités de l’association et seuls, les employés de l’association, percevront une  rémunération pour leur travail. Exceptionnellement, et sur autorisation du Président et du Trésorier, les membres du conseil pourront recevoir un dédommagement ou un remboursement de leurs frais pour des prestations particulières à définir préalablement par écrit et signé entre les deux parties ; aucune indemnité ne sera versée pour la participation aux activités de la vie courante de ANAKUT LAOR.

10 Tous les biens d’ANAKUT LAOR, tant meubles qu’immeubles, ne doivent être utilisés que dans l’intérêt des bénéficiaires de l’organisation et aucunement pour un usage privé. Aucun employé ou membre du conseil ou bénéficiaire n’est autorisé à faire siens ces biens ou à les destiner à l’usage d’un autre groupe de personnes ou d’un tiers.

11 Tout bénévole ou tout membre du conseil, s’il participe à la vie du foyer, doit régler une participation pour les repas.

12 Tous les membres s’engagent à connaître, suivre et appliquer toute règle, loi, ou recommandation établies au Royaume du Cambodge et par le Ministère des Affaires Sociales, du Travail, de la Formation et de la Jeunesse, à savoir particulièrement “Les Prakas “ sur les standards minimum à appliquer pour les centres résidentiels de soin pour enfants.

Lettre d'information avril 2020

Lettre d'information mars 2020

Lettre d'information décembre 2019

Lettre d'information septembre 2019

1 / 7

Please reload

© 2016 by Nameski through Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now